Ecoutes, secret de l’instruction, tribune et formidable timing.

Je ne sais pas si c’était volontaire, mais le timing de la tribune de N. Sarko était parfait. Quelques jours avant les municipales: qu’on ait juste le temps d’entendre ce qu’il dit, mais pas le temps d’y répondre. La plupart des gens ont donc été interpelés, et ont nécessairement conservé un doute.

Pourtant, il ne saurait y en avoir. La procédure pénale a manifestement été respectée, et il n’y a manifestement rien à redire sur la légalité des écoutes. Rien dans ce qui est rapporté par les journaux ne permet d’affirmer le contraire, ni non plus ce qui a été exp(l)osé par Monsieur N. Sarko.

J’en ai eu marre d’entendre partout que tout ça était illégal, dirigé contre l’ex président et ourdi par le nouveau. A fortiori lorsque c’était prononcé par des personnes instruites, qui se laissent aller à la dérive, comme sidérées par une sorte d’hystérie collective.

On m’a beaucoup reproché d’être naïve. Ce qui était humiliant, c’était la dizaine de points d’exclamation dans les yeux qui accompagnaient ces mots. Mais il est vrai que quand on est à court d’arguments, on utilise la violence, qu’elle soit physique ou morale.

Mais je ne me suis pas laissée démonter. J’ai fait appel à mes connaissances, expliqué les procédures, expliqué quand elles avaient été assouplies et par qui. Dit qu’il n’y avait rien qui ne soit pas autorisé par le Code de procédure pénale, et qu’éventuellement, c’était lui qu’il fallait revoir.

Oui on peut discuter de l’opportunité d’une écoute entre un citoyen et son avocat, mais pas de sa légalité. C’est devant le Parlement que ça se joue, non au niveau du gouvernement ou de la Présidence. C’est d’ailleurs piquant quand on sait sous quelle autorité ces possibilités d’écoute ont été étendues. Idem pour les perquisitions. Oui on peut discuter du secret de polichinelle qu’est celui de l’instruction, on peut aussi discuter de la lourde responsabilité des juges d’instruction qui devraient peut-être instruire à plusieurs.

Mais on peut aussi discuter du droit des avocats à mentir et/ou à faire mentir leur client (et oui! Pourquoi pas? Cela empêcherait-il réellement une défense? Pas sûr: ça obligerait plutôt à bien l’orienter, tout en contribuant à la manifestation de la vérité, ce dont ont tant besoin les victimes, parfois davantage d’ailleurs que de sanction/punition).

On peut aussi et surtout reprocher aux journalistes de relayer une violation du secret de l’instruction. Car si mes connaissances ne sont pas obsolètes, c’est illégal, ça. Pourquoi alors s’en prend-on aux juges et au gouvernement, là où certains sont apparemment réellement coupables?

Pour ce qui me concerne, j’ai été choquée de lire les paroles de N. Sarko, retranscrites des écoutes, et je suis persuadée que c’est trop facile de les donner en pâture. On sait comme les jugements peuvent être hâtifs, sur des propos sortis de leurs contextes, fussent-ils a priori univoques.

J’ai beaucoup d’admiration pour Edwy Plenel, mais j’avoue que là, j’ai été déçue… pour un chevalier blanc pourfendeur de la légalité, la justice et la vérité, cette publication me semble clairement illégale (sous réserve d’une mise à jour qui m’aurait échappé), et ne contribuant pas à l’éclatement de la vérité – contrairement aux apparences.

Enfin je m’interroge sur la responsabilité du Figaro qui publie un discours outrancier (qu’il ne tient pas, bien sûr), dont certains passages me paraissent tomber sous le coup de la loi. Mais je n’ai pas tout lu, donc aucune certitude. En tout cas, si j’étais Procureur, nul doute que j’y regarderais à deux fois.

Enfin, il me paraît que les propos de N. Sarko sont tout à fait indignes d’un ancien Président, aussi blessé soit-il.

Même innocent, il ne mérite pas d’être réélu.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s